Two songs to Victor Hugo’s poems

⇐back

 

Clair de lune and Nuits de juin, originally written for soprano and harp.

Performed also in a version for soprano and marimba.

Listen here: Nuits de juin – Zuzanna Koziej

 

CLAIR DE LUNE

La lune était sereine et jouait sur les flots. –
La fenêtre enfin libre est ouverte à la brise,
La sultane regarde, et la mer qui se brise,
Là-bas, d’un flot d’argent brode les noirs îlots.
De ses doigts en vibrant s’échappe la guitare.
Elle écoute… Un bruit sourd frappe les sourds échos.
Qui trouble ainsi les flots près du sérail des femmes ? –
Ce sont des sacs pesants, d’où partent des sanglots.
On verrait, en sondant la mer qui les promène,
Se mouvoir dans leurs flancs comme une forme humaine… –
La lune était sereine et jouait sur les flots.

 

NUITS DE JUIN

L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ;
Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entr’ouverte,
On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent.
Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure ;
Un vague demi-jour teint le dôme éternel ;
Et l’aube, douce et pâle, en attendant son heure,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel.